Voici les nouveautés et les simplifications de la déclaration des revenus apportés pour cette année 2013.

 

Dates importantes

Pour les contribuables, remplissant leur déclaration sur papier, ont jusqu’au lundi 27 mai 2013 à minuit pour la déposer.

A noter : Les envois des déclarations papier commenceront le lundi 15 avril 2013 (et jeudi 11 avril pour les départements d’outre-mer).

Le service de la déclaration en ligne ouvrira le vendredi 19 avril 2013. Pour les contribuables choisissant de déclarer leurs revenus sur impots.gouv.fr, ils disposeront, comme les années précédentes, d’un délai supplémentaire. Trois dates limites sont accordées :

Lundi 3 juin 2013 minuit pour les habitants des départements numérotés 01 à 19 ;

Vendredi 7 juin 2013 minuit pour ceux vivant dans les départements numérotés 20 à 49 (y compris les deux départements Corse) ;

Mardi 11 juin minuit pour les habitants des départements 50 à 974.

Les avis d’impôt sur le revenu et l’ISF seront envoyés entre août et septembre 2013. Le solde à payer qui en suivra devra être versé au plus tard le lundi 16 septembre 2013.

 

Nouveautés et simplifications

Avec sa démarche écoresponsable, la Direction générale des finances publiques offre à l’ensemble des usagers de ne plus recevoir de déclaration papier, en favorisant les démarches en ligne.

Les contribuables peuvent accéder plus facilement aux services en ligne sur impots.gouv.fr, notamment leur télédéclaration, grâce à un accès simplifié avec un seul mot de passe.

Toujours dans la démarche écoresponsable, les contribuables ont la possibilité de souscrire leur déclaration des revenus et des avis d’impôt de manière totalement dématérialisés.

De plus, pour apporter une vision plus claire aux contribuables, l’avis d’impôt sur le revenu et les prélèvements sociaux ne feront plus l’objet d’un avis d’impôt séparé. Ils seront désormais intégrés à un avis commun.

Dernière nouveauté et non des moindres, suppression de l’obligation de joindre les pièces justificatives (comme des reçus, etc.) aux déclarations souscrites sous forme papier. Toutefois, il est préférable de garder ces pièces justificatives, car il n’est pas impossible qu’elles soient réclamées en cas de contrôle ultérieur de dossier.

 

Pour en savoir plus 

impots.gouv.fr